Présentation du Kanseï Karaté Do Shotokan

Bienvenue au Kanseï Karaté Do Shotokan de Neuville de Poitou (86)

Le Kanseï Karaté Do Shotokan est une école de karaté do traditionnel affiliée à la Japan Karaté Association.

dscf0212

C’est une association loi 1901 créée en  juillet 2012 qui a pour vocation le développement de soi.

 

Son fondateur, Fidelis Razanadrakoto, est né à Madagascar le 13 Novembre 1973 et réside en France depuis 1982.

Il débute dans les arts martiaux par le judo en 1985 afin d’acquérir la souplesse tout en favorisant la croissance.

En 1991, petit passage par le viet vo dao, soif d’action oblige, le judo ne “bougeait plus assez”. Cet art martial vietnamien mélange les projections, les coups de pied et de poings ainsi que les fameux ciseaux à plusieurs niveaux (du pied jusqu’à la tête).

En 1993, retour au calme si on peut dire, un ami lui fait découvrir le karaté, complètement par hasard. A vingt ans on veut tout faire !

C’est parti ! Le style était le Shotokaï, un style au travail très bas, très “glissant” sur le parquet, ce qui a vallu quelques échauffements sous les pieds ! Aïe !

Cela ne suffisait pas ou plutôt ne convenait pas, il fallait que ce soit plus “percutant”.

620817_454818327899864_1995643832_o

En visitant plusieurs dojos (voir tous) à Bordeaux, puis en Afrique, il découvre le Shotokan, Ahh ! Là, ça cause, la preuve, 20 ans après, il y est encore, et toujours autant passionné.

Il y passe son shodan français, son shodan yukokaï (Sénégal) et son shodan JKA.

LA voie enfin trouvée dans l’école JKA, il crée alors son école de karaté do traditionnel, lors de l’été 2012, avec l’idée de transmettre toute la richesse qu’on lui a enseignée. Pour lui ce fut normal, un plaisir, une passion, ce fut un accomplissement, une finalité… le KANSEÏ… voici donc la naissance de KANSEÏ KARATE DO SHOTOKAN à Neuville de Poitou dans la Vienne (86).

Aujourd’hui au grade de sandan JKA, il se considère encore tout en bas de la pyramide, ce n’est que le début  dit senseï. Le sommet…il n’y en a pas, il faut juste monter, monter, monter encore vers le developpement de soi, vers le Kanseï !…

Oss !

Les commentaires sont fermés