Le dojo

LE DOJO ET SES PROTOCOLES

Dojo :

littérallement, le lieu (Jo) où on étudie la voie (Do)

Un dojo ne doit pas être confondu avec une salle de gymnastique ou une salle de sport ordinaire.

On doit y être concentré.

Pas de bruit inutile et une attitude juste (shizei) qui favorise la préparation mentale et technique.

Travail et rigueur dans une atmosphère calme developpent la vigilance (zanshin).

Disposition du dojo :

Shomen ou Kamiza: le mur d’honneur où se place le Senseï. Il est souvent décoré du portrait du maître Fondateur (Gichin Funakoshi pour le style Shotokan).

Joseki : Situé à droite du shomen, c’est là où les ceintures noires haut gradées et assistants du senseï se mettent.

Shimoza : Face au shomen, là où les élèves s’alignent dans l’ordre décroissant des grades (de gauche à droite).

Shimoseki : Face au joseki.

Les 20 règles du dojo de Gishin Funakoshi

1. Ne jamais oublier que le KARATE débute et s’achève dans le RESPECT.

2. Il n’y aura pas de première attaque en KARATE.

3. Le KARATE forge la droiture.

4. Commencez par vous connaître, apprenez ensuite à connaître les autres.

5. Privilégiez la technique mentale à la technique physique.

6. Laissez votre esprit s’écouler librement.

7. L’inattention et la négligence provoquent la malchance.

8. Ne jamais penser que la pratique du KARATE se limite seulement à la salle d’entraînement.

9. Le KARATE est la recherche de toute une vie.

10. Tout ce que vous rencontrez est un aspect du KARATE ; la merveilleuse vérité se trouve ici.

11. Le KARATE est comme l’eau bouillante : si vous ne gardez pas la flamme haute par un entraînement continuel, il deviendra tiède.

12. Ne pensez pas à la victoire, pensez plutôt à ne pas perdre.

13. Répondez en vous accordant à votre adversaire.

14. Rentrez dans la lutte avec une stratégie naturelle.

15. Considérez vos mains et vos pieds comme des armes. 

16. Un pas hors du seuil, et vous faites face à 10000 adversaires.

17. Apprenez différentes gardes en tant que débutant, puis reposez-vous sur une posture naturelle.

18. Les katas traditionnels doivent être travaillés correctement : le combat réel est une autre affaire.

19. N’oubliez jamais vos propres forces et faiblesses, ainsi que les qualités relatives à vos techniques.

20. Polissez continuellement votre esprit.

Les commentaires sont fermés