Le cérémonial

reiLe cérémonial du Dojo

Tout commence par le salut et se finit par le salut.

Zareï = salut à genoux traditionnel.

Le senseï est déjà en place à genoux face  au shomen mais légèrement décalé de l’axe du maître fondateur.

Tout de suite, le sempaï (assistant) met tout le monde en place côté shimoza.

au commandement :

Seïza : l’élève le plus ancien descend le genoux gauche puis droit puis s’assoit sur ses talons.

           Tous les autres élèves en font autant dans l’ordre décroissant des grades.

Mokusu (prononcez mokso) : fermez les yeux et placez vos mains jointes paumes vers le haut au niveau du nombril et concentrez vous.

**

kaïmoc : ouvrez les yeux, remettez vos mains à plat sur les cuisses les doigts serrés.

Shomen ni rei : salut du mur d’honneur.

Le professeur se retourne vers ses élèves.

Senseï ni rei : salut des élèves au professeur.

Les élèves font un quart de tour vers l’assistant.

Otagani rei : salut des élèves au sempaï (sans le professeur) Lorsque le dojo est pourvu de hauts gradés, nous pouvons intercaler un autre commandement avant celui-ci qui serait : sempaï ni rei.

Le professeur se relève genoux droit, puis gauche, et revient à la position d’origine (musubi dachi).

Kiritsu : Le sempaï se relève et les autres élèves en font autant toujours dans l’ordre décroissant des grades.

 A la fin du cours, même cérémonial avec en plus :

** au commandement : kaïmoc : ouvrez les yeux.

Dojokun : récitez les 5 règles d’or du karaté.

Puis reprise au shomen ni rei.

Les commentaires sont fermés